Projet éducatif

L’INSTITUT SAINT-PIERRE

Il a été fondé en 1927 par les religieuses de la congrégation Notre-Dame, chanoinesses de Saint-Augustin. Elles s’efforcèrent, dans une école destinée aux élèves « tant pauvres que riches », de faire vivre l’esprit de leurs fondateurs : Saint-Pierre-FOURRIER (1565-1640) et Alix-LE-CLERC (1576-1622), avec le souci constant de s’adapter aux circonstances et aux besoins du temps.

C’est pourquoi, aujourd’hui encore, la congrégation Notre-Dame, garante de l’esprit de nos fondateurs, nous invite à porter un regard positif sur l’élève et sur le monde, « à vivre et à bien vivre ensemble », à valoriser les richesses et les capacités de chacun. Ce qui est vécu à Saint-Pierre Institut s’enracine dans une tradition trouvant sa source et sa raison d’être dans l’Évangile.
L’Institut, établissement catholique d’enseignement, lié à l’Éducation nationale par un contrat d’association, regroupe cinq unités pédagogiques :école, collège, lycée général, lycées des métiers (commercial, hôtellerie et tourisme), ainsi qu’un centre de formation permanente.



NOS OBJECTIFS

Donner un enseignement de qualité

• Rechercher une pédagogie qui permette aux jeunes, quel que soit leur âge, d’exploiter au mieux leurs possibilités.
• Adapter la pédagogie en fonction de leurs besoins et du contexte socio-économique.

• Diversifier les structures et filières,
développer les «passerelles».

• Mettre en place un suivi adapté.
• Exiger un travail sérieux.

• Favoriser la formation du personnel enseignant et non enseignant.
• Être inventif.

Proposer un chemin spirituel

• Annoncer explicitement l’Évangile.
• Accompagner les jeunes dans leur démarche de foi.
• Donner à tous les moyens de s’impliquer.
• Être une communauté qui se ressource et qui témoigne d’une foi vivante.
• Collaborer avec les diverses instances qui mettent en œuvre le projet pastoral du diocèse : paroisse, secteur, aumônerie.
• S’ouvrir à l’universel et à la vie des hommes de notre temps, dans un esprit de solidarité et de partenariat.



DÉVELOPPER 
LES VALEURS FONDAMENTALES

Le respect

• Être ouvert au plus grand nombre.

• Accepter les autres dans leur différence, vivre le respect.
• Savoir écouter. Respecter les engagements de chacun.

• Tenir ses propres engagements.
• Être attentif à l’environnement.
• Être soucieux du maintien en bon état de l’outil pédagogique.

La confiance

• Créer des lieux, des temps de dialogue et d’échange.
• Croire dans les possibilités de chacun, le lui dire afin de lui permettre de «grandir», de se réaliser.
• Être confiant dans l’avenir et en témoigner.

La liberté

• Rendre autonome et responsable.
• Développer l’esprit critique afin d’être capable d’effectuer des choix.
• Favoriser la participation.



UN PROJET CENTRE SUR LE JEUNE ET SON « INSTRUCTION »

L’essentiel, pour nous tous, c’est de faire vivre au mieux notre projet éducatif, centré sur le jeune, qui vise comme le soulignait Pierre
Fourier à « son instruction », ce qui dans la langue du 17ème siècle signifiait, non seulement transmettre un savoir, mais aussi permettre à chaque jeune de construire sa personnalité.

PRENDRE LES JEUNES TELS QU’ILS SONT

Cela passe par une attention de tous et de tous les instants sur l’accueil des jeunes, qui doivent être vus tels qu’ils sont et qu’ils pourraient devenir et non pas tels que l’on voudrait qu’ils soient.

AVOIR LE PLAISIR D’APPENDRE

Cela passe par la mise en place d’apprentissages où les rythmes soient respectés, où ce que le jeune apprend ait du sens, où le plaisir d’apprendre soit présent et qui soit, dans la mesure du possible, personnalisé.
Cela passe par une formation qui vise la mise en valeur de la personne, la manière de vivre
ensemble et la façon de répondre à la vocation humaine et spirituelle de chacun.

TRANSMETTRE NOS VALEURS

Cela passe enfin par la transmission de valeurs chrétiennes dans le respect de la liberté de la personne et par l’annonce explicite de Jésus-Christ adaptée à l’âge et au degré de maturité des jeunes.
Soyez assurés que nous essayons, avec force, lucidité, ténacité et inventivité, de surmonter toutes les contraintes administratives et organisationnelles pour, si ce n’est atteindre ce qui pour nous représente un idéal, se rapprocher au plus près de tous les objectifs de notre projet éducatif afin que chaque jeune puisse grandir et grandir ensemble.


Notre tour de main

L'inspiration éducative de la Congrégation Notre-Dame